Agri Ressources, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > FERTISOLS > Etat des lieux - Connaissances > La fertilité chimique > L'essentiel sur l'acidité des sols

L'essentiel sur l'acidité des sols

Flux RSSImprimer la page

L’acidification des sols est un phénomène naturel consécutif à la production de protons H+ dans la solution du sol.
Le lessivage d’éléments minéraux en climat tempéré ainsi que l’activité biologique du sol participent à cette acidification.
Plusieurs processus causés par la mise en culture et les méthodes de fertilisation peuvent également être à l’origine de cette acidification.
Cependant, des solutions pour diminuer l’effet de ces processus peuvent être mises en place avec des effets plus ou moins rapides.

A découvrir dans cettefiche :
Pour approfondir avec des articles des dossiers des interviews : 

En France, cinq grands types de milieux se distinguent. Les milieux à acidification intense correspondent à des matériaux parentaux filtrants favorables à l’entraînement des cations et faiblement pourvus en minéraux altérables susceptibles de réapprovisionner le sol. En AURA ce sont principalement le cas des sols sableux et des sols développés dans les grès et certaines zones granitiques. L’acidification des sols reste toutefois modérée dans le Massif central. De nombreux sols des grandes plaines cultivées ont des pH neutres à basiques : le pH « naturel » des sols y est très souvent augmenté par l’emploi d’amendements minéraux. Les domaines des sols saturés par du calcium correspondent aux grandes régions calcaires ou marneuses du territoire (Sud Allier, sud Ardèche et sud Drôme).