Agri Ressources, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > PAUS'ELEVAGE > Travailler autrement > Attenuer le changement climat.

Attenuer le changement climat.

Flux RSSImprimer la page

Les actions en faveur d'une atténuation du changement climatique sont multiples :

Réduire les émissions de N20 de l'exploitation
  • Valoriser les engrais organiques au détriment des engrais minéraux de synthèse

A consulter  : Valoriser les fumiers et les engrais IDELE

  • Augmenter la part des légumineuses dans les prairies

A consulter  : Renforcer le potentiel productif des prairies  etles actions mises en place par le GAEC des prairies - IDELE

  • Alimentation des troupeaux

Optimiser la valorisation de l'herbe et réduire les apports protéïques pour limiter les teneurs en azote des effluents et donc les émissions de N2O. A consulter : Jouer sur le niveau d'azote de la ration. IDELE

Enrichir la ration des animaux avec des lipides (graines de lin par exemple) ou des additifs (nitrate de calcium, extraits de plantes riches en tanin...)

A consulter :

Réduire le recours aux engrais azotés de synthèse : quel potentiel et quel impact sur les émissions de N2O à l’échelle France ? INRAE

Réduire le recours aux engrais minéraux de synthèse en les utilisant mieux, INRAE

Introduire des légumineuses dans les prairies

 

 

Réduire les émissions de méthane des ruminants   
  • Réduire l'âge au velâge;
  • Favoriser le vieillissement du troupeau;
  • Limiter le taux de renouvellement;
  • Limiter le nombre d'animaux improductifs.

A consulter : Les émissions de méthane entérique des bovins, IDELE

et aussi pour aller plus loin :

Avancer l'âge au premier vêlage, IDELE

Gérer son renouvellement, diminuer la finitition des réformes, IDELE

 

Stocker le carbone dans les sols et la biomasse 

Les prairies, la présence d’arbres et de haies, un taux de matière organique satisfaisant dans les sols permettent de séquestrer du carbone à plus ou moins long terme.

Il s'agit donc de:

1°) développer les techniques culturales sans labour, ainsi que les cultures intermédaires et les bandes enherbées;

2°) développer l'agroforesterie (arbres à faible densité dans les parcelles et haies en périphérie);

3°) Maintenir les prairies (éviter leur retournement), on estime en effet qu'elles peuvent stocker de 0,5 à 1 tonne de carbone par hectare et par an. Les sols de prairie peuvent ainsi accumuler des quantités importantes de carbone (souvent plus de 60 t/ha). Globalement ce stockage compense 75 % du méthane rejeté par l'agriculture.
Et priorité au pâturage: allonger la période de pâturage mais en évitant un chargement excessif;

 

A consulter :

Qu'est ce que le sotckage carbone ? lesproduitslaitiers.com

Techniques culturales simplifiées, quel résultat la première année , Agriculture nouvelle

Agroforesterie et élevage bovin , Agroforesterie

Rôle des prairies : des puits de carbone, La viande.fr

 

Valoriser les effluents d'élevage pour produire de l'énergie  en développant la méthanisation

 A consulter :

L'essentiel sur la méthanisation, Chambres d'agriculture

Fiche technique sur la méthanisation, ADEME

Réduire la consommation d'énergie fossile
  • en réduisant la consommation dans les bâtiments (chauffage) et les équipements
  • en développant l'autonomie alimentaire et protéïque pour être moins dépendant d'achats extérieurs coûteux en énergie et donc en rejets de carbone (Doc CNIEL, 2015: améliorer l'autonome alimentaire de son exploitation laitière)

A consulter :

Elevage laitier, des conseils pour agir, ADEME

Améliorer l'autonomie alimentaire de son exploitation , CNIEL

et pour aller plus loin ;

Favoriser les fourrages en réduisant la part de concentré, IDELE

Augmenter ses surfaces, SFP ou SCOP , IDELE

Produire et valoriser ses graines de protéagineux, IDELE

Des légumineuses pour augmenter l'autonomie protéïque , IDELE