Agri Ressources, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > FERTISOLS > Etat des lieux - Connaissances > La fertilité physique > L'érosion des sols

L'érosion des sols

Flux RSSImprimer la page

"L’érosion hydrique est une cause majeure de dégradation des sols dans le monde. C’est un phénomène de déplacement des matériaux à la surface du sol sous l’action de l’eau. Elle provoque une perte de potentiel de production,
une gêne pour les opérations culturales lorsque des ravines parcourent les parcelles et des dégâts envers des tiers peuvent être occasionnés en aval.
La France présente une grande diversité de situations érosives sur son territoire du fait de la variété des sols, des systèmes de culture, des reliefs et des parcellaires et paysages agricoles."
(Le Bissonnais et al, 1998).

A découvrir dans cette fiche :
Pour approfondir :

L’érosion résulte de l’ablation des couches superficielles du sol et du déplacement des matériaux le constituant, sous l’action de l’eau, du vent, des rivières, des glaciers, ou de l’Homme.
L’érosion hydrique des sols se caractérise par le départ de sol sous l’action du ruissellement des eaux de pluies ne pouvant s’infiltrer dans le sol. Elle fait intervenir deux processus de dégradation des sols : la battance et l’érodibilité.
⦁    La battance traduit la sensibilité des sols à la fermeture de la porosité en surface, avec formation d’une croûte réduisant l’infiltration de l’eau.
⦁    L’érodibilité reflète la sensibilité d’un sol à l’arrachement et au transport des particules sous l’action de la pluie et du ruissellement.

Dans certaines régions, l’érosion est renforcée par l’action de l’Homme : certaines pratiques culturales (labour dans le sens de la pente, sol nu en hiver, cultures peu couvrantes, etc.), surpâturage, déforestation ou imperméabilisation. Ainsi, un sol limoneux, sur pente forte, non couvert par des cultures d’hiver et soumis à des pluies hivernales intenses est particulièrement vulnérable à l’érosion.

Dans la grande région AURA, les zones les plus sensibles combinent des textures de sols favorisant la battance (limon) et des topographies escarpées. Extrait du rapport, Gis Sol. 2011. L’état des sols de France. Groupement d’intérêt scientifique sur les sols, 188 p

 

Sources  : ARVALIS