Agri Ressources, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > FERTISOLS > Etat des lieux - Connaissances > La fertilité physique > Le fonctionnement de l'eau dans le sol

Le fonctionnement de l'eau dans le sol

Flux RSSImprimer la page

Le sol assure de nombreux services vis à vis  de l’eau : filtration, épuration, rétention, fourniture en eau et transfert de nutriments pour les besoins de croissance et de développement des végétaux.

A l’interface avec l’atmosphère, il participe au grand cycle terrestre de l’eau. Pour l’agriculture, le régime hydrique du sol, c’est-à-dire les variations de teneur en
eau au cours de l’année, est déterminant pour la conduite des systèmes de culture et l’élaboration du rendement. Il dépend directement du rôle de trois propriétés d’un sol (Gobat et al) :

  • la texture, déterminant les forces de rétention de l’eau
  •  la structure, qui influence la circulation de l’eau
  • la porosité, définissant le volume du réservoir hydrique du sol

Pour les plantes, le sol constitue un réservoir d’eau, plus ou moins accessible selon son degré d’humidité. Les agronomes ont défini depuis longtemps le concept de réservoir utile
(RU) pour évaluer le volume d’eau d’un sol mobilisable par les cultures. Celui-ci dépend des propriétés du sol, des capacités de succion des espèces et de leur dynamique d’exploration
racinaire, mais aussi des systèmes de culture.

 
A découvrir dans cette fiche :