Agri Ressources, retour à la page d'accueil
 Vous êtes ici : Accueil > COUVERTS VEGETAUX > Les couverts pour sécuriser la conduite de l'exploitation > Intérêt Agronomique > Gérer le salissement des parcelles

Gérer le salissement des parcelles

Flux RSSImprimer la page

L’implantation de couverts végétaux en interculture peut également permettre de limiter le salissement de la parcelle sans avoir recours à des pratiques répétées de travail du sol ou à un désherbage chimique. Mais pour cela, les choix techniques sont primordiaux :

  • Choisir des espèces compétitives et couvrantes, à croissance rapide. Les mélanges d’espèces complémentaires, pouvant se relayer dans le temps, sont très intéressants (ex : crucifères + vesce).
  • Bien soigner l’implantation du couvert pour réussir sa levée.
  • Choisir une date de semis optimale qui tienne compte des caractéristiques du couvert, des adventives présentes et des conditions climatiques de l’année.

L’objectif est de jouer à plein sur la concurrence pour priver toute adventice indésirable de lumière dès sa germination.

Cependant, sur parcelle fortement infestée par des vivaces ou des adventices difficiles (ambroisie, datura, ray-grass…), l’implantation d’un couvert végétal ne sera généralement pas suffisant pour une maîtrise satisfaisante.

On peut aussi se poser cette question : les adventices levées dans mon couvert sont-elles un problème pour mon système de culture ? Ne sont-elles pas de la biomasse gratuite pour mon sol ?

Ex : du ray-grass qui lève dans un couvert ne sera pas un problème si la destruction du couvert est prévue par labour en début de printemps, juste avant leur floraison.